Les lauréats 2016 : 2eme semestre

TITRES DE CHAMPION :

  • Vittoria Gattesco Bella à David Bernard, British Shorthair crème.
  • Lester du Clos des Cherry à Emmanuelle Cabon, British Longhair Black Silver Shaded.
  • Lionel Messi of the Pepper King à Camelia Popa, British Shorthair Bleu.
  • Histoire d’Amour de Monte-Cristo à Johanne Kramers Lefeuvre, British Shorthair Black Silver Blotched Tabby.
  • Luzie Love de la Patte Féline à Sophie Mattan, Scottish Fold Fawn Point.
  • Lenny des Joyaux de Millau à Alain Salomon, British Longhair Fawn.
  • Lisbeth du Preux Seingalt à Elisabeth Bertrand, British Shorthair Blue Tortie.
  • Jade de la Maison Falbala à Elisabeth Bertrand, Scottish Straight Black Silver Mackerel Tabby.
  • Michel Honey Holiday à Emmanuelle Cabon, British Shorthair Blue Golden Shaded.
  • Emeraldcharm Alphonce Daudet à Emmanuelle Cabon,British Shorthair Blue Golden Shaded.
  • Helly du Jardin des Anges à Stéphanie Gabriel, Scottish Fold Blue Tortie et Blanc.
  • Loki des Grands Saules à Stéphanie Gabriel, British Longhair Roux.
  • Aaron Lord Chubby à Josiane Grenet, British Shorthair Blue Botched Tabby.
  • Brioszka Forastero à Ghislaine Michel-Paulsen, British Shorthair Lilas.

TITRES de CHAMPION et CHAMPION INTERNATIONAL :

  • Lancelot de Chapécqlès à Johanne Kramers Lefeuvre, Highland Fold Blue Silver Spotted Tabby.
  • Luciano Solal des As à Sophie Faivre, British Shorthair Bleu.
  • Lord of Cats Prince de San Sirius à Elisabeth Bertrand, British Shorthair bleu et Blanc.
  • Lilas du Mont Bleu des Lilas à Elisabeth Bertrand, British Shorthair Lilas.

TITRES DE DOUBLE CHAMPION :

  • Mon Tendre British Jolly Ginger à Liliane Achille-Fould, British Shorthair Cinnamon Spotted Tabby et Blanc
  • Fuchur of British Castle à Bénédicte Jardel, British Longhair Chocolat et Blanc.
  • Bell Arden Malena à Carole Sampaio, British Shorthair Seal Tabby Point.
  • Bribear Harmony Aura à Sylvie Hubert, British Shorthair Bleu.
  • Hamlet de Laf à Thierry Colibeau, Scottish Fold Blanc.
  • Hillya de Candybelle à Ghislaine Michel-Paulsen, British Shorthair Chocolat Smoke et Blanc.

TITRES DE CHAMPION ET DE DOUBLE CHAMPION :

  • Ulla Lala Cherry Land à Catherine Pons, British Shorthair Lilas.

TITRES DE CHAMPION INTERNATIONAL :

  • Ingrid d’Elea Princesse de San Sirius à Elisabeth Bertrand British Shorthair Blanc.
  • I Am Morgana des Minouchettes à Emmanuelle Cabon, British Shorthair Black Silver Shaded.

TITRES DE GRAND CHAMPION INTERNATIONAL :

  • Cameo Darling No Demetra à Caroline Coudert, British Shorthair Red Chinchilla.
  • Jak des Palmiers Bleus à Emmanuelle Cabon, British Longhair Black Golden Shaded.

TITRES DE CHAMPION D’EUROPE :

  • Copain de Saint Martin du Tilleul à Stephanie Berra, British Shorthair Lilas.
  • Homer des Brit’Amours à David Bernard, British Shorthair crème.

 

Emeraldcharm Alphonce Daudet
Emeraldcharm Alphonce Daudet
« 1 de 16 »

Un adhérent à l’honneur : Emilie Marty

Dans chaque bulletin de l’association, nous mettons un adhérent à l’honneur. Dans ce numéro, nous vous présentons Emilie Marty, chatterie des Lunes Roses, à Camburat, dans le Lot.

 

 

Le British (et/ou le Scottish/Highland), pourquoi ?

 J’ai toujours eu des chats de gouttière, depuis petite. Je suis tombée amoureuse de la race British par une photo d’un magnifique British blue point sur internet. En cherchant un élevage, je tombe sur des chatons colorpoint à moins de 15 minutes de chez mes parents… Je voulais une seal point et, sur les conseils de l’éleveuse, je pars sur la petite dernière de la portée lilac point. Elle est si belle, on dirait une princesse tellement elle est élégante.

Encore par hasard (ou pas?), je tombe sur la photo d’un Scottish Fold. Après renseignements, je vois que ces 2 races font de beaux mariages. Je me renseigne, j’avance, je contacte le club APBS car j’ai vu un magnifique chat sur une annonce ukrainienne. Je me dis «  j’appelle le club, s’ils me disent que cet élevage est réputé très sérieux je fonce, sinon j’oublie ».

Après discussion avec Chantal, puis Jacqueline de la Bastie d’Urfé vers qui elle me conseille plutôt de me tourner, je m’aperçois que je ne connais pas suffisamment la race. Je décide donc de me plonger tête la première dans cette race merveilleuse qu’est le Scottish. Jacqueline est toujours présente, me transmet sa passion, ses idées, ses convictions, je me renseigne, fais quelques expositions où j’apprends aussi beaucoup, sur ce que je souhaite pour mes chats et surtout sur ce que je ne veux pas.

Que signifie votre affixe ?

Chatterie des Lunes Roses vient de mes deux filles, Elyrose et Lunaëlle, qui partagent aujourd’hui notre passion des chats.

Comment choisissez-vous les noms de vos chats ?

C’est vraiment le plus dur pour moi. Je m’aide d’internet, je demande autour de moi. J’aime les prénoms originaux mais souvent je finis par des prénoms tout doux et assez classiques!

D’où vient cette passion pour les chats ?

Voir la réponse à la première question.

Depuis combien de temps les élevez vous et quel est votre objectif ?

Au départ, une seule saillie était prévue avec ma British et un mâle seal point de Jacqueline afin que je puisse avoir une jolie princesse Fold blue point. Cette naissance, bien qu’elle ne m’ait pas apportée de femelle Fold, a révélée chez moi (chez nous plutôt car mon mari y est pour beaucoup) cette passion qu’est l’élevage. Cela fait 4 ans que j’élève et mon but est tout d’abord, la santé des lignées.

Au cours de ces 4 années, j’ai eu quelques mails et coups de téléphone de personnes me racontant avec désespoir leurs histoires de chaton non LOOF, achetés un peu moins cher, morts à seulement 2 ou 3 ans, après de multiples souffrances… Du coup, c’est vrai que j’en ai fait ma priorité, analysant les lignées, me forgeant ma propre opinion.

Mon objectif est de rester un élevage familial (pas facile, car je voudrais tous les garder…), de faire des chatons équilibrés et en bonne santé. Pour ce qui est du physique, je recherche un chat tout rond avec un poil épais pour l’Highland et surtout, surtout, de magnifiques yeux bleus.

Combien de couleurs pouvez-vous faire naître? Lesquelles sont vos préférées?

Mes 3 chats sont colorpoint. Une lilac tabby, une seal et un blue tabby. Pour l’instant, mes bébés naissent tous colorpoint en passant par le golden et le chocolat.

Bien qu’au départ, mon coup de coeur était uniquement le colorpoint, aujourd’hui je suis aussi une grande fan des yeux verts (chinchilla et golden) et du tortie ! A suivre !

Quelles sont les qualités que vous recherchez (type, couleurs) ?

Voir réponses précédentes.

Quels conseils donneriez-vous à ceux qui se lancent dans l’élevage ? 

Pour ceux qui souhaitent se lancer dans l’élevage, je dirais que seule la passion doit être directive. Tests de santé, mariages Fold/British sont pour moi, garants de la bonne santé des bébés qui naissent chez moi.

Autre conseil : savoir s’entourer de personnes compétentes, moi j’ai eu la chance de rencontrer Jacqueline qui m’a coachée, qui a toujours répondu présente quand je l’appelais ou lui envoyais des dizaines de mails… Merci Jacqueline !

Quelle est la question que vous auriez aimé qu’on vous pose?

Aucune, tout est parfait !!!

Différents régimes pour nos matous : quelle solution ?

Qui n’a pas eu un jour un chat ou un chaton qui devait momentanément manger une nourriture différente de ses congénères ? C’est alors un vrai casse tête, il faut isoler le chat ou mettre tout le monde au même régime… avec des conséquences pas toujours terribles. C’est ce qui m’est arrivé récemment !

 

J’ai 6 chats et j’accueille bientôt une nouvelle minette : 

  • Démosthène (mâle entier de 8 ans) et Frimousse (femelle stérilisée de 6 ans) doivent manger de la nourriture senior
  • Pour Loulou, qui a eu une cystite, ce serait mieux pour lui de manger une nourriture spécifique même si ce n’est pas une obligation
  • Les 3 autres mangent de la nourriture normale
  • La nouvelle minette devra manger de la nourriture chaton
Je dois donc donner 4 nourritures différentes
J’ai trouvé la solution avec Sure Flap : il s’agit de gamelles électroniques qui reconnaissent les chats grâce à leur puce et ne s’ouvrent que pour le chat identifié. Cela marche très bien. La gamelle a une fonction d’apprentissage très bien faite. J’en suis très contente.

A l’usage quelques points de vigilance :

  • La contenance des gamelles est de l’équivalent d’un gros bol. Il ne faut donc pas mettre plus de 3-4 chats sur la même gamelle et recharger tous les jours
  • Le bol est en silicone. Cela ne me gène pas mais certains utilisateurs préfèreraient de l’inox pour éviter l’imprégnation d’odeur (que je n’ai pas constaté pour l’instant)
  • Frimousse, qui a un peu peur, essaye de pousser celui qui mange pour manger en même temps que lui… mais c’est très exceptionnel et ne posera aucun problème de fond
L’inconvénient majeur de la gamelle est selon moi le coût : la gamelle coûte 100 à 129 euros (à multiplier par 4 dans mon cas). 
L’appareil marche à pile. Il faut acheter des piles de bonne qualité, sinon elles sont à changer rapidement : compter un budget de 30 à 50 euros par mois et par gamelle. .. 
Et oui… c’est très cher, mais que ne ferait-on pas pour nos chers minous ? Et puis, étant donné l’impact d’une mauvaise alimentation en frais vétérinaires…  je ne regrette pas du tout cet achat !
Béatrice 

La couleur Golden

Nous vous proposons un article sur la couleur Golden, rédigé par Emmanuelle Cabon à partir des travaux d’Alyse Brisson,  Proche de notre association, Alyse Brisson est éleveuse de chats de race (abyssins notamment) et auteur de livres de référence, en langue française, sur la génétique des couleurs .

 

British Longhair couleur Golden

Mérial : web conférence sur le typhus félin en France

Le 1er décembre dernier, Merial, spécialiste de la santé animale, proposait une web conférence sur le typhus félin en France.
Vous pouvez (ré)écouter cette conférence sur le site dédié à l’information des éleveurs félins sur les maladies infectieuses et parasitaires.
Vous trouverez également sur cette page des liens utiles sur l’infectiologie et la parasitologie dans l’élevage félin.

 

 

Chats blancs et surdité

Vous êtes éleveur ou propriétaire ayant – ou ayant eu – des chats blancs (British Longhair,British Shorthair) ? Le LOOF  vous informe des modifications mises en place au 1er janvier 2017 pour limiter les cas de surdité chez ces chats blancs.

En effet, la couleur blanche chez le chat est souvent associée à la surdité. Il existe cependant des pratiques d’élevage adaptées pour réduire ce risque en mariant des chats blancs avec des chats d’autres couleurs et évitant de faire des mariages entre deux chats totalement blancs.

De plus, il existe un examen clinique, le test BAER (ou PEA en français) qui sert à évaluer le niveau d’audition. Il est indispensable pour sélectionner des reproducteurs « entendant » et garantir aux futurs acheteurs que leur chaton a une ouïe normale.

C’est pourquoi le Conseil d’administration du LOOF, sur avis du Conseil scientifique, a pris les décisions suivantes, toutes effectives au 1er janvier 2017 :

  • Les chatons nés après le 31 décembre 2016, issus d’un mariage chat blanc x chat blanc, ne pourront plus être inscrits au LOOF ;
  • le résultat des tests d’audition (BAER) pourra, sur la base du volontariat, être inscrit sur les pedigrees ;
  • pour tous les chats blancs, un résultat « non sourd » au test BAER est obligatoire pour accéder au niveau 3 du SQR.

Spéciales d’élevage

 

Les spéciales d’élevage concernent tous les chats, qu’ils soient chatons ou adultes. Un qualificatif « Excellent » décerné à un adulte, lui permettra d’atteindre le niveau 4 de la grille de certification des reproducteurs, accompagné des autres exigences de ce niveau.

L’APBS est reconnu par le LOOF et, à ce titre, peut vous délivrer des certificats de titres et faire enregistrer au LOOF vos certificats de conformité.

Un bilan des spéciales sera présenté à la fin de l’exposition.

De nombreuses récompenses vous attendent.

Plus d’infos sur les Spéciales

Etude sur la croissance des chatons

L’Unité de Reproduction de l’Ecole Vétérinaire de Toulouse s’intéresse à la croissance et à la mortalité des chatons de la naissance à l’âge de 2 mois.

Pour mener à bien son étude, elle sollicite l’aide des éleveurs. Le professeur Sylvie CHASTANT, du service Reproduction explique :

Nous avons deux objectifs :

  • Construire des courbes de croissance par race entre 0 et 2 mois
  • Etudier le lien entre le poids de naissance, la croissance sur les deux premiers mois de vie, le risque de mortalité néonatale et pédiatrique (0-2 mois) et la croissance ultérieure (2 mois-âge adulte) ; et ce, race par race.

Ces résultats constitueraient des outils utiles pour le suivi de la croissance de vos chatons et pour la détection précoces des jeunes à risque élevé de mortalité.

Nous sommes donc à la recherche du plus grand nombre possible de valeurs de poids de naissance et de courbes de croissance.

Pour les races pour lesquelles le nombre de données collectées sera représentatif (par rapport à l’effectif de la race en France), nous communiquerions ensuite aux clubs les courbes et les résultats de nos études.

Télécharger le document :

Enregistrement d’animaux provenant de l’étranger : nouvelles procédures

logo icad

I-CAD vous informe que les procédures relatives à l’enregistrement d’animaux provenant de l’étranger évoluent.

Désormais, un document supplémentaire obligatoire vous sera demandé à la constitution de votre dossier.Pour tout enregistrement d’animaux provenant de l’Union Européenne et de la Suisse, la copie de la rubrique « VACCINATION ANTIRABIQUE » devra être impérativement jointe à votre dossier, en plus des autres justificatifs habituels.

Quels documents joindre à votre dossier pour l’enregistrement des animaux provenant de l’étranger ?

Pour les animaux provenant des pays membres de l’UE et de la Suisse :

  • Un formulaire CERFA d’importation délivré par un vétérinaire
  • Un réglement de 9,23€
  • La copie des 3 rubriques suivantes du passeport du pays de provenance de l’animal : « IDENTIFICATION/MARQUAGE », « DESCRIPTION » et « VACCINATION ANTIRABIQUE »

Attention, si la demande émane d’un professionnel de la filière, la rubrique EXAMEN CLINIQUE doit être ajoutée au dossier.

Pour les animaux provenant des pays hors de l’UE :

  • Un formulaire CERFA d’importation délivré par un vétérinaire
  • Un réglement de 9,23€
  • Un certificat sanitaire du pays de provenance de l’animal (copie ou original) datant de moins d’un an et mentionnant la bonne santé et la non contagion de l’animal tamponné et signé par un vétérinaire OU les rubriques suivantes du passeport du pays de provenance de l’animal :  « IDENTIFICATION/MARQUAGE », « DESCRIPTION » et « VACCINATION ANTIRABIQUE » + « EXAMEN CLINIQUE »

Si vous n’êtes pas en possession des papiers du pays de provenance de l’animal merci de nous l’attester par écrit dans le dossier de l’animal et nous fournir un certificat sanitaire français mentionnant la bonne santé et la non contagion de l’animal

La visite sanitaire obligatoire

Les règles sanitaires et de protection animale (arrêté du 03/04/2016) imposent à tout élevage félin une ou deux visites sanitaires par an. Une visite sanitaire annuelle pour les petits élevages (Pas plus de 3 femelles reproductrices et pas plus de 9 chats de plus de 10 mois) ; deux visites sanitaires annuelles pour les élevages plus importants (plus de 3 femelles reproductrices et plus de 9 chats de plus de 10 mois).

Cette visite sanitaire doit être réalisée par un vétérinaire qui peut être le vétérinaire traitant de l’éleveur si celui-ci en fait la demande.

L’objectif de cette visite est de faire le point sur la prophylaxie sanitaire de l’élevage et d’envisager les améliorations éventuelles à apporter aux soins prodigués, aux installations destinées aux chats. En dialogue avec l’éleveur, le vétérinaire relèvera les points positifs, les points négatifs ; la collaboration des deux parties devra permettre d’envisager les solutions à apporter si besoin. Cette visite n’est donc pas une inspection !

Trois points essentiels attireront  l’attention :

La tenue des deux livres d’élevage :

  1. La tenue des deux livres d’élevage : Le livre de santé et le registre d’entrées et sorties,
  2. La gestion de trois pièces :
    • une maternité,
    • un local de quarantaine ou d’isolement,
    • un local d’infirmerie ou de soin,
  3. L’affichage du règlement sanitaire (Procédures de nettoyage et de désinfection, du protocole vaccinal et antiparasitaire, numéros de téléphone du vétérinaire, d’une personne de confiance, de l’électricien…). Cet affichage devrait permettre à toute personne arrivant de prendre l’élevage en main.

Pour plus de précisions sur la visite sanitaire obligatoire, consulter :