Scottish et Highland Fold ou Straight

Le Scottish Fold, des oreilles « en casquette » !

Son histoire : Un mystère, entre Chine et Ecosse…

L’origine du Scottish Fold est assez mystérieuse. On rapporte en effet qu’au XVIIIe siècle vivait ne Chine un chat aux oreilles tombantes qui rappelait le chartreux.

Mais être un chat en ces temps et lieux n’était guère une situation enviable, car il finissait souvent dans l’assiette de ses maîtres tandis que sa peau servait à confectionner des vêtements.

Un ou plusieurs de ces chats aboutirent-ils en Europe au gré des liaisons maritimes ? le mystère demeure entier, et sa trace se perd jusque dans les années 1960.

wp534f7ccd_06

1961 : l’apparition

scot fold p1Dans un village de Perth, en Ecosse près de Coupar Angus, des fermiers, les Mac Rae, possèdent une chatte de gouttière qui met bas : parmi les chatons de la portée, une femelle blanche avec des oreilles repliées et  un petit visage rond et doux …elle s’appelle Suzie, et les Mac Rae la gardent. Deux ans après, Suzie donne à son tour naissance à deux chatons présentant le même caractéristique, un mâle et une femelle, Snooks.

Cette dernière fut offerte aux Ross qui se lancèrent dans l’élevage , et créèrent une chatterie.

Snooks eut deux chatons aux oreilles repliées vers l’avant, dont Snowball, blanc comme sa mère.

Pourquoi ?

scot fold p3En 1966 les Ross remportèrent un franc succès en participant à une exposition féline.

Mais pourquoi leurs chats avaient-il ces drôles d’oreilles ?

Ils confièrent l’enquête à Patricia Turner, généticienne et elle-même éleveuse.

Avec l’aide d’un autre généticien, Peter Dyle, elle découvrit que le gène fold était un gène dominant et que certains Folds souffraient d’un problème aux membres, une forme grave d’arthrite qui se manifestait par une surproduction de cartilage au niveau des articulations des pattes, accompagné d’une rigidité anormale de la queue .

Un autre généticien, le docteur Jackson, mit en évidence qu’il ne fallait pas marier entre eux les Fold si l’on voulait éviter ces problèmes articulaires qui finissaient par handicaper ces chats.

L’interdiction

Du fait de ces problèmes de santé, les instance anglaises ( CGCF) qui avaient reconnu le scottish fold décidèrent alors en 1974 de l’interdire, malgré ses qualités.

Le salut vient des USA

scot fold p4Les éleveurs américains subjugués par cette race qu’ils découvrent dans les années 70 poursuivent les recherches et établissent que si on ne mariait jamais entre eux deux Fold, la descendance ne montrait  plus de signes importants de cette maladie.

Les travaux menés des deux côtés de l’Atlantique aboutirent aux mêmes types grâce aux mariages avec des British, des Exotics et des Américan Shorthair.

En 1974 le Scottish Fold peut concourir aux Etats-Unis et il est officiellement reconnu par la CFA en 1976.

Ce n’est qu’en 1982 que l’on découvre le Scottish Fold en France, le spécimen exposé était noir et blanc.

Un élevage complexe

scot fold p5L’élevage des Scottish Fold est très complexe : on l’a vu, il ne faut jamais accoupler deux Fold, ce qui nécessite le concours d’une race différente pour le mariage.

En France, la race choisie fut d’abord le British.

Après le croisement d’un chat à  « oreilles droites »  (straight) avec un chat aux «  oreilles pliées » ( fold) , vient le temps de l’attente, et de la loterie !!!

Les oreilles vont jouer au «  yo-yo » pendant un mois avant de se stabiliser.

Et il n’y a aucune règle autre que celles de la génétique :

100 % de Fold, 100 % de Straight,  50/50, ou 40/60, etc.

Mais on se rend compte au final, qu’une chatte met au monde, dans sa carrière de reproductrice, aux environs de 50% de Fold…

Straight ou British ?

Suivant les pays et les clubs, le chat à oreilles droites va s’appeler « Straight » ou « British »…

En France, depuis 2002 il avait droit au nom de « British » à condition qu’il ait un minimum de 18 British dans ses ascendants…

Fin 2007, le LOOF, lors de la révision des standards des races félines,

émettait le désir de revenir à l’appellation de « Straight » pour les chats à oreilles droites issus de mariage British/Scottish.

Cette appellation aurait pour mérite d’éviter d’introduire des  « Straight » dans les élevages de British qui ne le souhaitaient pas et de simplifier celui des Scottish, puisqu’on aurait affaire uniquement  à des Scottish Fold ou Straight suivant la pliure des oreilles.

Or, en mars 2007, lors d’une réunion du Conseil Scientifique du LOOF, le problème a été soulevé. En l’absence d’éléments qui prouveraient que les « Straight » n’étaient pas atteints eux aussi d’ostéochondrodysplasie, le Conseil Scientifique recommandait de ne pas utiliser ces « Straight » pour la reproduction avec les Fold, par principe de précaution, en attendant qu’une étude soit réalisée.

Le 1er septembre 2009, le LOOF décidait de reprendre l’appellation de Straight pour les chats à oreilles droites nés d’un mariage British/Scottish.

En 2012, une étudiante de l’Ecole vétérinaire de Maison-Alfort  a mené cette étude attendue et a apporté la preuve que les Straight ne souffraient pas d’ostéochondrodysplasie.

Depuis le 1er Janvier 2015, suite à une réunion des clubs de race et du LOOF, il a été décidé d’autoriser les mariages des Fold avec des American Shorthair, en plus des British et des Straight.

Les couleurs

Toutes les couleurs sont admises, comme chez le British.

Son caractère

scot fold p6Le Scottish/Highland est d’un naturel placide, calme et candide même s’il aime le jeu.

Assez lent, il est d’une extrême gentillesse. Son caractère ressemble à son physique, c’est une boule de tendresse attachante.

Il s’entend bien avec les autres chats et même avec les chiens

Le Scottish/Highland n’est pas bruyant, il a une voix douce et calme, et, s’il aime les caresses, il n’en est pas pour autant envahissant… c’est un animal familial par excellence…

L’entretien

scot fold p7La fourrure du Scottish  demande un minimum d’entretien, un brossage régulier avec une brosse.

En période de mue, un gant de massage en caoutchouc permettra d’éliminer les poils morts

La version poil mi-long appelée «  Highland Fold », issue du mariage avec des persans à une certaine période (mariage interdit en France désormais) nécessite un brossage régulier…

Contrairement aux légendes, les oreilles rabattues des Fold ne sont pas plus sensibles aux infections que les oreilles droites…

Surdité ?

Si les premiers Fold ont souffert de surdité, ce n’était pas dû à la pliure de leurs oreilles mais au fait de la couleur blanche du pelage de certains chats .