Travaillons ensemble à la pérennité de la race Scottish/Highland Fold

Les clubs de race et le LOOF œuvrent à la préservation de la santé et de la diversité des races de chats. Qu’en est-il des mesures prises pour les Scottish et les Highland Fold ?

Un travail de longue date impliquant les clubs de race, les éleveurs et le LOOF

Depuis plusieurs années, les clubs de race et le LOOF travaillent ensemble afin d’atténuer les effets du gène « Fold » (TRPV4) :

    • il a été décidé d’interdire le mariage de deux chats Fold, mariage favorisant les cas d’ostéochondrodysplasie sévère ;
    • depuis le 1er janvier 2019, le test Fold est inscriptible sur les pedigrees des Scottish et des Highland ;
    • pour atteindre le niveau 4 du SQR, les Scottish Fold et Highland Fold doivent être testés hétérozygotes pour la mutation Fold, et les Scottish Straight et Highland Straight doivent être testés non porteurs de cette mutation ;
    • pour développer la diversité génétique des lignées, le mariage avec des American Shorthair a été autorisé par le LOOF et celui avec les British reconduit.

    Pourquoi devons-nous aller plus loin ?

    Afin d’éviter tout mariage Fold/Fold, il est impératif de connaître précisément le statut des reproducteurs et la filiation avec les chatons.  En effet, la « science » de l’oreille pliée fait état de « faux Straight » et de « faux Fold ». Autant de risques de marier deux Fold entre eux malgré la bonne volonté et le travail de l’éleveur.
    Les nouvelles mesures en faveur de la préservation de la race Scottish Highland

  • Le LOOF a validé les mesures suivantes :

    « Tout reproducteur produisant des chatons « Fold », y compris British Shorthair/Longhair et American Shorthair, doit être identifié génétiquement et testé pour le gène FOLD pour l’enregistrement d’une déclaration de saillie et de naissance, ainsi que les chats importés pour leur enregistrement au LOOF, ou au moment où ils reproduisent s’ils sont déjà enregistrés.
    Les tests de filiation devront être fournis pour tous les chatons au moment de la demande de pedigrees.
    Cette mesure est valable pour toutes les portées de Scottish/Highland nées en France à partir du 1er juillet 2020, que les reproducteurs soient nés en France ou importés, et pour tous les chats étrangers demandant leur enregistrement à compter de cette date. »

    Ces mesures garantiront aux futurs acquéreurs que les chats nés en France à partir du 1er juillet 2020 sont bel et bien des Scottish Straight/Fold ou des Highland Straight/Fold non-issus de mariage Fold/Fold.

    scottish fold Une étude à grande échelle à partir de 2020

    Pour approfondir les connaissances sur l’expression du gène « Fold », le LOOF va financer une étude vétérinaire à grande échelle afin de comprendre les relations entre le statut génétique et le statut clinique du chat.

  • Une large communication

    Pour accompagner ces nouvelles mesures et mettre en avant les éleveurs engagés dans un élevage responsable, le LOOF lancera une campagne de communication à destination des futurs acheteurs. Celle-ci prendra place sur Google, Facebook et sur les sites et magazines dédiés aux animaux. Le LOOF proposera aux éleveurs qui le souhaitent un flyer explicatif à destination du grand public. Les clubs de race informeront de leur côté les futurs acquéreurs et mettront également en avant les éleveurs engagés dans cette démarche.